Cahier des charges

Miniatures Officinae est un projet porté par l’association L’Officina, en partenariat avec plusieurs partenaires du bassin méditerranéen, qui se déroule depuis 2008 et ce jusqu’en 2013, année où Marseille sera capitale européenne de la culture. Dans le cadre de ce programme et à travers ce projet de résidence d’artiste, nous vous invitons à mettre en oeuvre une démarche de création autour d’une pratique spécifique : les arts du spectacle vivant dans le format de l’exposition. Le comité artistique de Miniatures Officinae, composé des représentants des structures partenaires, retiendra des artistes qui seront accueillis dans les différentes villes associées pour une résidence de 7 jours. La résidence portera sur la création d’une pièce dite « Miniature» – dont le nom spécifique sera choisi par l’artiste. À la fin de la résidence, une présentation publique du travail accompli offre à l’artiste l’opportunité de rencontrer les publics et d’échanger autour de son processus créatif et de son projet. Les miniatures sont ensuite rassemblées pour des étapes de visibilité publique nommées «Expositions chorégraphiques». L’idée est de donner au public l’impression d’entrer dans un espace qui n’est pas ordinairement dédié aux arts vivants et qui deviendrait alors animé par la présence d’oeuvres vivantes. De pouvoir parcourir ainsi un ensemble de propositions qui reflètent les visions des artistes sur le thème « imposé » par notre sujet : l’amour, et une problématique similaire, l’altérité (entre identité et altérité, la question du rapport à l’autre, des relations homme/femme, des genres et des sexes). Chaque artiste doit donc s’interroger sur la question de l’autre et ce en particulier dans le rapport amoureux, il doit en ce sens proposer une réponse formelle au sujet imposé, penser, concevoir et donner corps à sa réflexion, c’est-à-dire trouver la forme qui puisse au mieux incarner et refléter sa recherche en relation étroite avec les thématiques de l’amour et de l’altérité. Cette forme étant alors l’oeuvre artistique que doit réaliser chaque artiste, la Miniature. La miniature étant dès lors la réduction artistique et formelle que donne à voir l’artiste, elle se doit d’être une œuvre qui répond à plusieurs critères et caractéristiques permettant son identification avec pour contraintes initiales le sujet imposé et sa mise en forme. Le présent cahier de charge définit les contraintes artistiques et techniques des projets réalisés dans le cadre de cette résidence. L’acceptation et le respect de ce cahier de charge sont des conditions préalables à toute participation des artistes au projet Miniatures Officinae.

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES OEUVRES :

L’objectif de ces pièces est d’abord d’apporter un regard singulier sur la thématique proposée. Le comité artistique évaluera la pertinence des propositions artistiques au regard d’une note d’intention de l’artiste sur son approche « thématique » et «formelle ». L’artiste répond donc à une commande. Nous souhaitons que l’artiste s’inspire à la fois de son « autobiographie », de son expérience subjective, de cette tension entre intériorité et représentation et éventuellement du territoire dans lequel il évoluera durant sa résidence de création. Durant les sept jours de création, l’artiste vivra en contact avec la structure d’accueil et son territoire et pourra s’en inspirer et utiliser ses matériaux. Cristiano Carpanini, directeur artistique de l’Officina sera présent lors des résidences et pourra, selon la volonté de chaque artiste, l’accompagner dans sa démarche.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DES OEUVRES :

Contraintes spatiales

Les pièces sont destinées à être exposées, dans un espace de représentation non conventionnel – de type galerie où musée ou autre lieu permettant de recréer un des formats de l’exposition. Les artistes pourront imaginer des pièces reproductibles dans plusieurs contextes de la même nature, des pièces donc éphémères.
Les projets retenus devront respecter des impératifs de respect de l’environnement et de sécurité des personnes.

Medium

Les médium artistiques sont laissés au libre choix des artistes. Ils peuvent être de l’ordre de la performance, du spectacle vivant, de l’installation. La miniature ne doit pas dépasser une durée supérieure à15 minutes. L’oeuvre créée et proposée par l’artiste est conçue comme une oeuvre indépendante, mais qui répond au critère de la miniature. Elle doit être transposable et transportable simplement, de manière autonome. L’artiste conçoit une oeuvre aux conditions techniques légères, facilement présentable pour lui et les structures qui l’invitent. L’artiste arrive donc dans le processus de présentation à être autonome. Pour tout matériel utilisé ou pour une éventuelle location de matériel et d’outillage, il incombe aux artistes de trouver, si nécessaire, les fournisseurs, les possibilités. L’artiste pourra recevoir de l’aide de la structure qui l’accueille, mais il doit faire en sorte d’être le plus indépendant possible. Sa fiche technique doit être conçue dans cette perspective.